Appeler les choses par leur nom

Viktor Orban : les réfugiés sont plutôt des envahisseurs musulmans

4 w=993 q=high c=0.bildDans un entretien avec le journal allemand Bild le 7 janvier, Viktor Orban s’est livré sur les raisons du refus de Budapest d’accueillir des réfugiés.

«Nous ne considérons pas ces gens comme des réfugiés musulmans», précisant les voir plutôt comme des «envahisseurs musulmans».

«Si quelqu’un veut venir dans votre maison, il frappe à votre porte et demande : « Pouvons-nous entrer, pouvons-nous rester ? » Ils ne font pas cela, ils ont franchi la frontière illégalement».

Poursuivant son raisonnement, le Premier ministre de la Hongrie a qualifié le multiculturalisme d’«illusion», jugeant que les sociétés musulmane et chrétienne «ne s’unir[aient] jamais». Quant à l’arrivée d’un grand nombre de musulmans sur le Vieux continent, elle aurait résulté selon lui en l’apparition de «sociétés parallèles».

«Je n’ai jamais compris comment le chaos, l’anarchie et le franchissement illégal de frontières étaient considérés comme des choses positives dans un pays comme l’Allemagne, que nous considérons comme le meilleur exemple de discipline et de respect de la loi».

Publicités
Appeler les choses par leur nom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s