Encore un « nouveau » plan

Ou qui gouverne la France ?

Édouard Philippe annonce un «nouveau plan de lutte contre l’antisémitisme»

Invité, ce lundi soir à la synagogue Buffault à Paris, le premier ministre a précisé que le texte, qui visera notamment à «combattre l’antisémitisme sur internet», sera rédigé «avec» la communauté juive française.

Le premier ministre Édouard Philippe était l’invité, ce lundi soir, de la communauté juive française à la synagogue Buffault, à Paris, pour la fête de la nouvelle année juive, l’an 5778. Dans le contexte du procès Merah, il a annoncé un «nouveau plan de lutte contre l’antisémitisme» qui sera rédigé «avec» la communauté. Ce texte visera notamment à «combattre l’antisémitisme sur internet» et son «déferlement inacceptable qui ne doit pas demeurer impuni». «Nous ne laisserons rien passer», a-t-il prévenu.

Malgré «la refonte de l’opération Sentinelle», Édouard Philippe a aussi confirmé «le très haut niveau» de protection sécuritaire des différents édifices de la communauté. Il a davantage insisté sur la dimension «culturelle» d’une «lutte durable» contre l’antisémitisme qui lui parait tout aussi importante que la lutte contre «l’ultraviolence de la barbarie islamiste» car «le réveil de l’antisémitisme est le symptôme d’une crise de la démocratie».

«Discernement» et «équilibre»

Plus largement, le premier ministre, qui s’est dit profondément marqué ses lectures d’auteurs juifs – dont Marc Bloch et son livre L’étrange défaite qui l’a «forgé» -, a développé une vision de la laïcité guidée par la «neutralité» en vue d’«une juste liberté de conscience»: sans «favoriser» ou «ne pas favoriser» un culte mais sans être «ni une défiance, ni une offense, et encore moins une indifférence». Le tout reposant sur un «discernement» et un «équilibre» dans l’application pour ne pas confondre «neutralité et tracasserie».

Accueilli par Joël Mergui, président du Consistoire et Haïm Korsia, grand rabbin de France, Édouard Philippe a été chaleureusement applaudi. Tout comme un ancien premier ministre, présent et publiquement remercié dans les trois discours pour sa fermeté contre l’antisémtisme et l’islamisme violent: Manuel Valls. Source Figaro

Publicités
Encore un « nouveau » plan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s