Le concile toujours le concile

ROME REPORTS – texte français de la vidéo – 29 mars 2017

[texte français de la vidéo] Le cardinal Darío Castrillón a été pendant près de 10 ans le médiateur du pape auprès des traditionalistes lefebvristes. C’est pourquoi il est heureux d’une possible solution au conflit existant.

 Cardinal Dario Castrillon: «Nous avons toujours reconnu une chose: ils ne sont jamais tombés dans l’hérésie, ils ont eu des moments où ils étaient absents, mais techniquement ils n’ont jamais fait un schisme ou une hérésie complète. Une juridiction hors de la juridiction de l’Église, cela signifie que vous voulez vous séparer.»

Bien que le nom n’est pas correct, ils sont appelés «lefebvristes». Il s’agit de la Fraternité de Saint-Pie X, un mouvement traditionaliste fondé en 1970 par la voix critique la plus agressive contre le Concile Vatican II, l’archevêque français Marcel Lefebvre.

Invoquant une crise dans l’Église, il a sacré en 1988 quatre nouveaux évêques de son propre chef, malgré l’interdiction expresse de Jean-Paul II. Et donc, les nouveaux évêques et lui ont été automatiquement excommuniés.

En 2009, Benoît XVI a retiré l’excommunication, en geste de bonne volonté pour tenter de faciliter la réconciliation. Après l’année du Jubilé, le pape François leur permit ensuite de confesser valablement, dans l’Église.

À l’heure actuelle, ils rejettent certains principes du Concile Vatican II, tels que la liberté religieuse ou le dialogue inter-religieux, et en conséquence aussi quelques points du Magistère qui a suivi.

Le Cardinal Castrillón insiste sur le fait que la majorité des lefebvristes veulent une union totale avec L’Église. Il justifie certains de leurs points de vue comme étant dus à des interprétations et des mises en œuvre incorrectes de ce qui a été décidé au Concile Vatican II.

 Cardinal Dario Castrillon: «Certains points manquaient de clarté. Beaucoup d’architectes d’un post-concile ont traité ces questions d’une manière qui n’était pas conforme au Concile, qui a en soi toute sa valeur. Ils ont fait des interprétations qui ne sont conformes ni au Concile ni au Magistère.»

Selon lui, la Fraternité de Saint-Pie X est active dans 63 pays et compte environ 600 prêtres et 200 séminaristes, qui s’occupent d’environ un demi-million de personnes. [fin du texte de la vidéo]

Publicités
Le concile toujours le concile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s