La science devenue folle

L’Inserm travaille sur des fœtus humains !

Abominable :

« Les chercheurs de l’Inserm travaillant au sein  de l’Institut de recherche en santé, environnement et travail (IRSET) ont, avec des collègues écossais et danois, entrepris d’étudier les effets de l’ibuprofène sur des testicules de foetus humain, « récupérés sur des produits  d’avortement« , avec l’accord des femmes concernées.

Dans une première étude, les testicules ont été mis en culture et dans une  seconde, ils ont été greffés sur des souris. Les chercheurs ont découvert que l’ibuprofène entraînait des perturbations  du système hormonal dans le testicule foetal humain, en supprimant la  production de diverses hormones testiculaires dont la testostérone « qui  contrôle les caractères sexuels primaires et secondaires et la descente des  testicules ». »

Publicités
La science devenue folle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s