Nouvelle religion

ATTENTAT DANS UNE MOSQUÉE À QUÉBEC: LE VATICAN SOLIDAIRE DES MUSULMANS DU CANADA

LE PAPE CONDAMNE L’ATTENTAT DE QUÉBEC ET APPELLE À L’UNITÉ

francoismosquee

La Croix Nicolas Senèze, à Rome, le 30/01/2017

Le pape François a rencontré, lundi matin 30 janvier, l’archevêque de Québec après l’attentat contre une mosquée de la ville, la veille au soir.

Le pape François a condamné, lundi 30 janvier, l’attentat qui a fait au moins six morts, la veille au soir dans une mosquée de Québec (est du Canada).

« Le Saint-Père condamne fermement à nouveau la violence qui engendre tant de souffrances, implorant de Dieu le don du respect mutuel et de la paix », a fait savoir le Saint-Siège dans un télégramme du cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, actuellement en voyage en Afrique.

« Le pape François confie à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie et il s’associe par la prière à la peine de leurs proches, souligne le télégramme. Il exprime sa profonde sympathie aux blessés et à leurs familles, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont contribué aux secours, demandant au Seigneur de leur apporter réconfort et consolation dans l’épreuve. »

« L’importance de rester tous unis dans la prière »

Lundi matin, à l’issue de sa messe quotidienne dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, le pape François s’est entretenu avec le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec, qui était à Rome pour des réunions à la Congrégation pour le culte divin, et qui est ensuite reparti immédiatement pour le Canada.
« Le pape a souligné l’importance, dans ces moments, de rester tous unis dans la prière, chrétiens et musulmans », souligne le communiqué du Vatican, selon qui le pape a assuré le cardinal Lacroix « de ses prières pour les victimes ».

 Le dicastère pour le dialogue interreligieux exprime « tristesse » et « indignation »

Le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux condamne un acte de « violence inouïe » et exprime sa « pleine solidarité aux musulmans du Canada », après l’attentat perpétré dans une mosquée de Québec le 29 janvier 2017.

Dans un communiqué publié au lendemain de la fusillade qui a fait au moins six morts et huit blessés, le dicastère exprime sa « profonde tristesse » et son « indignation » devant cette attaque « atroce » et qui plus est « dans leur lieu de culte ».

« Avec ce geste insensé, ajoute le texte, la sacralité de la vie humaine et le respect dû à une communauté en prière et au lieu de culte qui l’accueillait ont été violés ». Les membres du dicastère assurent de leur « prière fervente » pour les victimes et leurs familles.

 Note de la rédaction : On ne peut évidement que condamné un attentat mais on ne peut pas être unis dans la prière avec les musulmans. L’on voit bien que la nouvelle religion assimile tous les croyants, de toutes les religions, comme si le fait de croire suffisait, sans préciser à quoi. L’islam est une fausse religion par laquelle Satan règne sur les musulmans, elle n’est en aucun cas respectable.

Publicités
Nouvelle religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s