Le dialogue adéquat avec l’islam

Le secrétaire général adjoint du Conseil indonésien des oulémas, Tengku Zulkarnain, devait prêcher aujourd’hui à Bornéo. Mais il n’a pas pu descendre de son avion. Un groupe de Dayaks l’attendaient à l’aéroport de Sintang, en vêtements traditionnels et portant leur célèbre couteau de cérémonie, le Mandau.

Tengku Zulkarnain a dû repartir comme il était venu, parce que les Dayaks ne plaisantaient pas. La veille, le dignitaire musulman les avait traités d’« infidèles » sur Twitter… Encore a-t-il de la chance que les Dayaks aient abandonné leur sport favori : la chasse aux têtes…

Il s’agit semble-t-il de Dayaks chrétiens. Leur accoutrement ne doit pas faire illusion : nombre de Dayaks de Bornéo sont aujourd’hui membres des classes supérieures.

Dayak2.jpg

Moralité : Les Dayaks ont compris quels étaient les arguments compris par leur interlocuteur?

Entre le moderniste, le talmudiste et l’islamiste, l’ennemi le plus dangereux est le talmudiste qui influence le moderniste qui lui-même ouvre la porte à l’islamiste.

L’apostasie de nos sociétés occidentales sous l’influence du matérialisme et libérale nous livre à l’ennemi.

Publicités
Le dialogue adéquat avec l’islam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s