Les valeurs de « droite » tordues

Qu’est-ce que « les valeurs républicaines de la droite et du centre »?

 C’est la question que doivent se poser tous les vrais chrétiens avant d’aller signer et voter. Pour connaître « les valeurs républicaines de la droite et du centre », allons voir ce que nous enseigne Nicolas Sarkozy.
Nicolas Sarkozy est l’homme le mieux placé pour connaître « les valeurs républicaines de la droite et du centre » car il a été deux fois Président du parti représentant ces « valeurs » :
Il a été président de l’UMP (Union pour un Mouvement Populaire) de novembre 2004 à mai 2007, mois où il est devenu Président de la République. Il a été de nouveau Président de ce parti de décembre 2014 au 30 mai 2015. Il a réclamé un changement des statuts de l’UMP, notamment pour pouvoir organiser la primaire actuelle, ouverte pour la première fois aux français non-membres du parti. L’UMP a accepté et l’Union pour un Mouvement Populaire a été renommée « Les Républicains » depuis le 30 mai 2015. Nicolas Sarkozy a été Président des « Républicains » jusqu’au 23 août 2016. Il vient de se démettre de cette fonction afin de pouvoir se présenter aux présidentielles.
Que nous dit l’ancien Président de l’UMP et des Républicains ? Il nous enseigne que les valeurs Républicaines de droite sont celles de la franc-maçonnerie. Nicolas Sarkozy a fait un discours très clair à ce sujet, le 24 juin 2003, devant les membres du Grand Orient de France.
Discours de Nicolas Sarkozy du 24 juin 2003, à l’occasion du 275ème anniversaire de la naissance de la Franc-maçonnerie française.
 Voici cependant des citations de cette allocution de Nicolas Sarkozy, prises sur le salon beige et sur le site le présent éternel :
« La franc-maçonnerie est une grande école de pensée ».
« À l’image du préambule de la future Constitution européenne, je veux rendre un hommage appuyé au rôle qu’elle a joué, et qu’elle joue encore, dans la diffu­sion et le rayonnement de valeurs humanistes de premier plan : l’égalité des indi­vidus, l’universalité de la nature humaine, la tolérance. »
« Je veux souligner sa contribution active à la construction d’un monde meilleur et au rassemblement des hommes autour des idées qui les ennoblissent. »
« La maçonnerie a toujours été présente aux grands moments de notre histoire pour conforter la démocratie et les droits de l’homme. »
« L’une des caractéristiques les plus remarquables de la maçonnerie est l’uni­versalité de ses idéaux. En témoigne ce soir, la présence de représentants d’obé­diences étrangères. »
« A l’image du préambule de la future Constitution européenne, je veux rendre un hommage appuyé au rôle [que la franc-maçonnerie] a joué, et qu’elle joue encore » ; Dans ce ministère de l’intérieur, la franc-maçonnerie française est un peu chez elle. »
« L’intérieur, c’est enfin le ministère de la laïcité ; La franc-maçonnerie a joué un rôle décisif dans l’affirmation du caractère laïc de la République. (…) Historiquement, la laïcité c’est d’abord un combat pour la consolidation de la République contre la religion catholique supposée monarchiste. »
« La laïcité n’est pas une croyance comme une autre. Elle est la croyance commune. »
« La force de la loi de 1905 est d’avoir résisté à l’épreuve du temps au cours duquel les pratiques traditionnelles se sont effondrées. »
« Comment ne pas voir que votre attachement à la laïcité est la conséquence même des valeurs maçonnes les plus fondamentales : liberté de penser et le res­pect de l’autre. »
« La religion n’est plus et ne doit pas redevenir un vecteur d’affirmation politique et identitaire. »
« Ce qui compte, c’est de préserver l’esprit de la loi de 1905, car pour reprendre une expression récente du Grand Maître du Grand Orient de France :
« Le fond du problème n’est pas la foi, c’est l’élimination de la foi des autres » et nous n’avons pas le droit d’éliminer la foi musulmane. »
« Sachez que rien de ce que vous dites ne m’est indifférent.»
« L’immigration, (…) questionne aussi notre capacité à dépasser ces échecs et à rester ce pays ouvert qui a tiré de l’immigration une grande partie de sa force et son rayonnement. »
« Je ne pense pas que l’islam soit incompatible avec la laïcité »
« il n’y a pas d’aumôneries musulmanes dans les écoles. Il est pourtant évident qu’il y aurait moins de problèmes de voile s’il y avait des aumôneries. Nous devons exiger de l’islam qu’il s’intègre dans la République et affirme son attachement à deux de nos valeurs fondamentales : la laïcité et l’égalité entre les hommes et les femmes.»
« Nous ne pouvons pas exiger de l’islam qu’il adhère au respect de toutes les croyances, si nous-mêmes nous ne respectons pas l’islam »
« La création du Conseil français du culte musulman est la première pierre de ce processus. »

 

Publicités
Les valeurs de « droite » tordues

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s