Laids-Arts

imagen-iglesia-fpxFronton de  la chapelle de la FSSPX à Madrid

La subversion esthétique accompagne si bien la subversion morale, mais qui suis-je pour juger ?

«…. Deux livres, deux visions. Le regard trouble du bénédictin européen et l’œil limpide du prélat africain. Les timorés diront qu’il faut nuancer, que tout n’est pas si simple : noir ou blanc. On nous permettra de nous réjouir de voir le sens du sacré et l’importance du silence dans la liturgie rappelés avec netteté. Noir sur blanc. » (DICI – 14 octobre 2016)

Monsieur l’abbé Lorans, qui n’est pourtant pas timoré, a déjà rejoint l’aile conciliaire « conservatrice » et prend le gris pour le blanc.

Marcher ensemble vers la pleine communion en recherchant la vérité et l’unité, tel est le programme de la nouvelle église qui ne possède ni unité, ni vérité, ni communion parfaite et qui respecte toutes les erreurs, toutes les idoles au nom de la « sainte » tolérance.

Christe Eleison

Publicités
Laids-Arts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s