Les « valeurs » de la république en leur source

  • le 14 octobre 1793 : début du procès et de la condamnation à mort de la Reine Marie Antoinette.

 

 

 

 

 

Ce 14 octobre 1793, Marie-Antoinette comparaît devant le tribunal révolutionnaire. Veuve depuis neuf mois, elle se sait condamnée d’avance. Les révolutionnaires peu sourcilleux de respecter la vérité et les règles de la justice ont commencé depuis deux jours à l’interroger secrètement. Elle n’a rien perdu de sa majesté et de sa dignité et c’est une femme sobre et calme qui défend sa vie, avec cette fameuse phrase qui serre le cœur des femmes dans l’assistance : « J’en appelle à toutes les mères » lorsqu’on la calomnie d’incestueuse. Elle est décapitée deux jours plus tard..

François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l’intelligence et de mœurs note, page 81 les derniers mots de la Reine à ses accusateurs, qui lui demandent si elle a quelque chose à ajouter pour sa défense :

«Pour ma défense, rien, pour vos remords, beaucoup. J’étais Reine et vous m’avez détrônée ; j’étais épouse et vous avez massacré mon mari ; j’étais mère et vous m’avez arraché mes enfants. Il ne me reste que mon sang, hâtez-vous de le répandre pour vous en abreuver. »

Source Le Salon beige

Publicités
Les « valeurs » de la république en leur source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s