DAECH l’escroquerie islamique

3000 documents révèlent les faibles connaissances religieuses des recrues de Daech

Des combattants de Daech aux alentours de Raqqa en Syrie

Ces formulaires de recrutement dérobés à Daech, et analysés par l’agence Associated Press, visaient notamment à évaluer le niveau de connaisances religieuses des nouveaux djihadistes.

70% des recrues de Daech de l’époque sont listés comme n’ayant qu’une connaissance «basique» de la Charia, soit le niveau le plus bas, selon Associated Press (AP). L’agence d’information a analysé un peu plus de 3.000 documents concernant 4.030 personnes ayant rejoint Daech entre 2013 et 2014. AP a pu consulter ces documents grâce au site de l’opposition syrienne Zaman al-Wasl. Ce média avait déjà publié de tels documents, lorsqu’en mars dernier Sky News avait déclaré être en possession d’une clé USB contenant 22.000 fiches de djihadistes. Ce sont des formulaires de recrutement qui visaient à évaluer les connaissances religieuses des nouveaux djihadistes, notamment à propos de la Charia. Ces derniers étaient soumis au test dès leur arrivée sur le territoire du groupe et évaluées de 1 à 3. Le plus bas niveau caractérise une connaissance «basique» des textes, le plus haut une maîtrise «avancée».

«Je n’ai pas les connaissances nécessaires pour répondre»

En passant en revue les documents, AP a pu dresser des statistiques: 70% des nouveaux arrivants interrogés dans les formulaires disposaient de connaissances «basiques», 24% de connaissances «intermédiaires» et seulement 5% de connaissances «avancées». Cinq recrues avaient été listées pour avoir mémorisé le Coran. Il en ressort donc qu’une grande majorité des combattants de Daech recrutés à l’époque ne disposaient que de faibles connaissances de la Charia, le système qui interprète et retranscrit des versets du Coran et des hadith (actes et paroles rattachés au prophète Mahomet) en lois.

Et en confirmation de ces chiffres, AP a eu accès aux procès-verbaux d’auditions d’anciens djihadistes arrêtés à leur retour en Europe, notamment celui de Karim Mohamed-Aggad, qui faisait parti d’un groupe de 10 strasbourgeois ayant rejoint Daech. Parmi eux, deux sont morts en Syrie et sept sont revenus en France. Dont Foued le frère Karim, qui a été identifié comme un des terroristes du Bataclan en novembre dernier.

«Mes opinions religieuses n’avaient rien à voir avec mon départ», a affirmé Karim Mohamed-Aggad à son procès, «l’Islam a été utilisé pour m’attraper comme un loup». Selon les formulaires de Daech , les deux frères avaient le plus bas niveau de connaissances de la Charia. Son départ pour la Syrie serait dû à un mal-être, Karim Mohamed-Aggad a affirmé se sentir comme un immigré en Algérie et un «sale Arabe» en France.

Quand le juge lui a posé des questions concernant ses connaissances de la Charia et sur la façon dont elle est appliquée sur place, Karim Mohamed-Aggad a répété plusieurs fois: «Je n’ai pas les connaissances pour répondre à la question.»

Les recrues les plus ignorantes sont plus susceptibles de participer à des actes violents

Patrick Skinner, un ancien agent de la CIA avec une forte expérience des groupes extrémistes du Moyen-Orient, a affirmé que la religion n’avait souvent rien à voir avec le choix de rejoindre Daech. Une partie des recrues rejoint le groupe pour le «sentiment d’appartenance, de notoriété et d’excitement

Ces motivations sont importantes car, comme le rapporte AP, proportionnellement les recrues avec une connaissance «avancée» de la Charia étaient moins susceptibles de participer à des attentats-suicides. Malgré l’argument religieux utilisé par Daech pour motiver ses recrues à participer à des attentats-suicides, «celles avec le plus de connaissances religieuses sont les moins volontaires pour ce type d’attaques.» L’État islamique s’appuie donc sur les recrues les plus ignorantes qui sont plus influençables et susceptibles de participer à des actes de violence. Source Figaro 19/08/16

Note de la rédaction : Au delà de l’évidente possibilité de manipulation des plus ignorants, il n’en reste pas moins que le Coran et l’islam, qui n’est qu’une fausse religion, sont parfaitement nocifs et contraires à la simple raison sinon au seul vrai dieu créateur et rédempteur.
Publicités
DAECH l’escroquerie islamique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s