L’art de la subversion

La pièce de théâtre savamment agencée avec deux assemblées synodales, un motu proprio facilitant au maximum les annulations de mariage, approche de son terme : à midi sera publiée l’exhortation post synodale du Saint-Père. Comme nous le disions, elle doit essentiellement servir à enchâsser ce qu’annonçait les nn. 84-86 de la relation finale de l’assemblée de 2015 : le prêtre qui accompagne les divorcés remariés peut discerner une « moindre imputabilité » de l’adultère et permettre leur accès aux sacrements. Tout ceci préparé et organisé par le petit groupe d’influence constitué notamment par le cardinal Lorenzo Baldisseri, Secrétaire général du Synode, Mgr Bruno Forte, et Mgr Paglia, président du Conseil pour la Famille, dès septembre 2015. Pour ce dernier acte, les membres du groupe en question ont eu l’idée de génie de s’adjoindre le cardinal Schönborn, archevêque de Vienne, qui va présenter vendredi, avec le cardinal Baldisseri, l’exhortation dans la Sala Stampa Vaticana. Rédacteur principal du Catéchisme de l’Église catholique, Christoph Schönborn représente la caution idéale pour “interpréter” traditionnellement la brèche dans la doctrine du mariage qui devrait être opérée. Ce distingué aristocrate, 71 ans, dominicain cultivé, plus balthasarien que thomiste, a le type intellectuel du Viennois dont sourit un proverbe allemand : « Quand le Berlinois dit : “Ce n’est pas seulement sérieux, c’est tragique”, le Viennois lui répond : “C’est tragique, ce n’est donc pas sérieux” ». Le cardinal de Vienne valse avec aisance dans la théologie. Dans le très curieux numéro 840 du Catéchisme de l’Église catholique, nettement plus avancé que la déclaration Nostra aetate sur le dialogue interreligieux, il déclare : « Lorsqu’on considère l’avenir, le Peuple de Dieu de l’Ancienne Alliance et le nouveau Peuple de Dieu tendent vers des buts analogues : l’attente de la venue (ou du retour) du Messie ». Affirmer que les juifs qui attendent toujours le Messie, et les chrétiens qui attendent son retour glorieux, « tendent vers des buts analogues » est une merveilleuse trouvaille !

Le cardinal de Vienne valse aussi entre les opinions contraires :
dans le CEC, il affirme que l’homosexualité est contre-nature et « ne saurait recevoir d’approbation en aucun cas » (n.2357) ; lors de l’assemblée synodale de 2014, il demande la réécriture de ce passage. Vérité hier, erreur aujourd’hui, au pays du « Beau Danube bleu ».

Homme de consensus, il avait présidé, à Salzbourg, en 1998, l’ultra progressiste assemblée dite : « Dialogue pour l’Autriche », se montrant très compréhensif vis-à-vis des revendications des catholiques autrichiens les plus contestataires (diaconat pour les femmes, ordination d’hommes mariés). Mais c’est pourtant le même Schönborn, ami du cardinal Scola et très dépité, dans un premier temps, de l’élection du cardinal Bergoglio, qui décrivait, le 11 décembre 2013, dans la cathédrale de Milan, l’Église, au sein d’une « situation dramatique, apocalyptique » de sécularisation, comme courant un « risque de naufrage ». Il est probable que ses concessions au libéralisme soient celles d’un homme faible, peu fait pour les postes de gouvernement en ces temps de dictature des médias (en 1998, il demandait bizarrement pardon devant l’Église autrichienne pour les abus sexuels sur des séminaristes dont était accusé le cardinal Groër, son prédécesseur ; en 2009, il lâchait l’auxiliaire de Linz, Mgr Gerhard Wagner, en pleine tempête et le contraignait de fait à la démission, à cause de ses déclarations sur le tremblement de terre en Haïti). D’où des déclarations de Christoph Schönborn comme celle-ci, en 1996 : « Il va de soi qu’il y a des situations où l’utilisation du préservatif est un moindre mal ». La morale catholique est désormais en de bonnes mains…Source

Publicités
L’art de la subversion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s