Le parti semper idem

En Chine

  Après avoir fermement rappelé (notamment à la fin de 2014) qu’il était interdit aux membres du parti communiste d’avoir une quelconque activité religieuse, les autorités chinoises soulignent maintenant qu’il en est de même des membres du parti qui ne sont plus en activité.

L’agence de presse Xinhua rapporte que la circulaire « indique clairement que les cadres et membres retraités du parti ne peuvent pas croire en une religion, ne peuvent pas participer à des activités religieuses, et doivent lutter résolument contre les sectes ».

C’est une application de la maxime de Mao que le parti prend soin des gens du berceau à la tombe…

D’autre part, le président de la soi-disant Conférence consultative politique du peuple chinois, Yu Zhengsheng (membre du politburo et chef du parti à Shanghai), a récemment rencontré les dirigeants des diverses religions officiellement présentes dans le pays, et il a « appelé les groupes religieux à continuer d’accroître leurs caractéristiques chinoises, de puiser dans leur religion les éléments positifs et de faire davantage d’efforts pour construire une idéologie religieuse pourvue de caractéristiques chinoises ».

Publicités
Le parti semper idem

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s