Ces banques qui vous veulent du bien

UBS. Accusée de favoriser l’évasion fiscale, la banque suisse préconise de doubler le nombre de migrants accueillis en Europe

 Accusée une nouvelle fois d’avoir sciemment favorisé l’évasion fiscale de contribuables français,  l’UBS vient de publier un rapport  préconisant le doublement du nombre d’immigrés en Europe.

«En Europe, il va falloir doubler le nombre de migrants et de réfugiés, par rapport aux chiffres de ceux accueillis en 2015, afin de pouvoir maintenir la croissance économique», conclut le rapport de la banque suisse UBS consacré aux perspectives de croissance et les besoins en main-d’œuvre. Selon l’UBS, il faut que l’Europe accueille 1.8 millions d’immigrés supplémentaires par an sur les 10 prochaines années. Soit 18 millions d’immigrés en âge de travailler. Pour ce faire, l’UBS préconise un changement radical des politiques d’immigration, en privilégiant la venue d’immigrés « qualifiés ». Un avis partagé par le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi, qui a affirmé vendredi 22 janvier, lors du Forum de Davos, que les migrants constituaient un « défi » mais aussi une « opportunité » pour l’UE.

Dans le même temps, l’hebdomadaire Le Point vient de révéler que Bercy a eu connaissance d’opérations d’évasion fiscale remontant à 2008 et portant sur la bagatelle de 12 milliards d’euros. Un magot qui se trouverait abrité en Suisse, réparti sur 38 000 comptes d’UBS.

Selon le ministère des Finances, si la moitié de ces comptes dissimulés en Suisse sont inférieurs à 1000 euros chacun, d’autres sont nettement plus importants : une centaine d’entre eux représenterait un total dépassant un milliard d’euros. Le compte d’un seul de ces clients d’UBS atteindrait la somme colossale de 60 millions d’euros. De quoi voir venir…

Les informations données par Le Point sont sans surprise démenties par la banque. Le président du directoire d’UBS France, Jean-Frédéric de Leusse, conteste catégoriquement les faits reprochés à sa banque : «Depuis 2014, il n’y a plus de comptes irréguliers chez UBS. Les noms de tous les clients concernés sont donc théoriquement connus du fisc

Société de services financiers dont les sièges sont à  Zurich et à Bâle, UBS est la plus grande banque de gestion de fortune dans le monde. En 2014, ses actifs investis étaient estimés à  987 milliards de francs suisses.

Impliquée dans le scandale Madoff et dans celui du libor, UBS a également été compromise dans des affaires d’évasion fiscale aux USA, en Allemagne et en France. Mise en examen pour «blanchiment aggravé de fraude fiscale», l’UBS et sa filiale française comparaîtront prochainement devant le tribunal correctionnel de Paris. 25/01/2016 – 07H30 Zurich (Breizh-info.com)

Publicités
Ces banques qui vous veulent du bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s