« L’opération survie » normalisée par la révolution

Abbé Schmidberger : « Le pape va certainement finir par normaliser complètement la Fraternité Saint Pie X »

L’abbé Franz Schmidberger a été désigné dès 1982 par Mgr Lefebvre pour lui succéder. Il fut supérieur général de la Fraternité Saint-Pie jusqu’à 1994. Par la suite, il fut le premier assistant général de Mgr Bernard Fellay. Il a répondu aux questions de CNA à propos du geste de François qui a reconnu la validité aux confessions des prêtres de la FSSPX au cours de l’Année Sainte. Extraits de la traduction de la Nouvelle Gazette française :

1« CNA: Le geste de François est en effet limité pour l’année de la Miséricorde – mais le pape ne reviendra pas dessus après le 20 Novembre 2016, qu’en pensez-vous ? Attendez-vous plutôt plus de gestes de ce genre – permettant de donner d’autres sacrements ?

Abbé SCHMIDBERGER: En effet, une limitation à l’Année Sainte est difficile à imaginer et n’est aussi probablement pas conforme à la pensée du Pape. Peut-être que cela sera suivi d’autres gestes de même nature. Mais à terme, il va certainement finir par normaliser complètement la Fraternité Saint Pie X en lui conférant une structure canonique.

CNA : Son prédécesseur, le Pape Benoît XVI a cherché un rapprochement avec la FSSPX. Maintenant, François écrit dans le même sens et dit: « Je suis convaincu qu’une solution peut être trouvée, dans un avenir proche, pour retrouver la pleine unité avec les prêtres et les supérieurs de la Fraternité ». Comment évaluez-vous cette déclaration?

Abbé SCHMIDBERGER : Sans doute, François voit-il dans notre Fraternité une force qui peut participer activement à la ré-évangélisation nécessaire de partout. D’autre part notre œuvre correspond aujourd’hui à sa demande en ce qui concerne l’esprit de pauvreté, en effet nous ne recevons aucun impôt ecclésiastique ni aucun soutien de l’État et nous vivons uniquement grâce à la générosité et l’esprit de sacrifice des fidèles. Si le pape envisage de faire une structure canonique, cela ouvrirait beaucoup de portes pour un travail beaucoup plus vaste de nos prêtres, comme cela serait désormais possible. Surtout, nous pourrions selon notre vocation participer à la formation et au développement d’une nouvelle génération de prêtres pleins de foi et d’esprit et de zèle apostolique. »

Dans un entretien accordé quelques semaines plus tôt au district des États-Unis de la FSSPX, l’abbé Schmidberger, qui a collaboré aux côtés de Mgr Lefebvre jusqu’à sa mort, indiquait que, pour ce dernier, « les choses devraient un jour se normaliser » :

S« Mgr Lefebvre prévoyait très bien, après les consécrations épiscopales, la possibilité de nouveaux entretiens avec Rome. […] Il escomptait bien qu’un jour les choses se normaliseraient, et devraient se normaliser, eu égard en particulier à ce que montraient les faits : d’une part le déclin et la décomposition rapide et continuelle de l’Église officielle, de l’autre l’extension continuelle et le développement de la Fraternité. Justement en ce qui concerne de tels contacts, Monseigneur nous a précisé la marche à suivre : il ne peut y avoir aucun compromis sur la doctrine ni sur la foi catholique dans son intégralité, mais on peut faire preuve de souplesse lorsqu’il s’agit de l’application des principes. Autrement dit : fortiter in re, suaviter in modo[inflexible sur le fond, doux dans la manière]. Si les autorités romaines, et en particulier le pape lui-même, nous appellent à unir nos efforts pour rechristianiser la société, alors nous ne pourrons que nous en réjouir en veillant cependant à conserver notre intégrité, à rester tels que nous sommes. »

Traduction de l’affiche publiée par l’abbé Schmidberger à l’entrée du séminaire de la fsspx:

L’année jubilaire de la miséricorde

Pape François vous invite à faire votre confession jubilaire à Zaitzkofen

Événement unique. Samedi 19. Décembre de 14 :00 à 17 : 00 heures

L’adoration et la confession personnelle

Chaque heure, la préparation commune pour la confession

On ne peut que se poser la question au sujet de l’abbé Schmidberger, qui  a mené la FSSPX directement ou indirectement, à ce ralliement, a-t-il opéré de sa propre initiative, de par sa formation bâclée, ou bien est-il l’agent téléguidé par d’autres ?

Publicités
« L’opération survie » normalisée par la révolution

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s